Signez l'initiative pour une contribution temporaire de solidarité sur les grandes fortunes

Photo Eric Roset

Sortir de la crise sanitaire, sociale, économique et climatique nécessite une intervention massive des collectivités publiques dans la santé, la formation, le social, la protection de l’environnement et la transition écologique.

À Genève, les fortunes de plus de 3 millions ont triplé entre 2011 et 2018, passant de 26 à 69 milliards sur cette courte période. Elles représentent désormais 71% de la fortune totale déclarée, un record en Suisse. Tandis que de l’autre côté, les classes populaires et moyennes paient un lourd tribut à cette crise, il est donc juste de demander aux multimillionnaires un effort de solidarité. L’initiative « Pour une contribution temporaire de solidarité sur les grandes fortunes » propose ainsi :

  • de doter les collectivités publiques des moyens supplémentaires nécessaires pour véritablement veiller à ce que personne ne soit laissé au bord du chemin (soit environ 350 millions pour le canton, 85 millions pour les communes, dont 35 pour la Ville de Genève)
  • en rééquilibrant l’imposition des fortunes dans un sens plus équitable, plus juste et plus solidaire,
  • par l’instauration d’une contribution de solidarité de 4,5 à 5 ‰ (cent. add. compris) sur la part des grandes fortunes qui dépasse 3 millions, limitée dans le temps (10 ans)
  • et par l’adaptation du bouclier fiscal et le triplement des déductions sociales pour mettre les petit·e·s propriétaires et artisan·e·s à l’abri.

Initiative à imprimer et à signer

L'adresse du SSP figure au verso de la feuille de signatures. Il suffit de plier la feuille en deux et de la glisser dans un enveloppe à fenêtre (à affranchir) pour nous la renvoyer.

Downloads
05.10.2021 Pour une contribution temporaire de solidarité sur les grandes fortunes - adresse réponse PDF (242 kB)