Pétition " Oui à la prolongation de tous les CDD d’enseignement et de recherche à l’UNIGE"

La pandémie mondiale du COVID-19 altère nos vies et nos conditions de travail de chercheur·euses : OUI à la prolongation de tous les contrats d’enseignement et de recherche à durée déterminée pour tous·tes les membres du corps intermédiaire de l’UNIGE ! AGRASS, ACIL, ACERSE, ACCORDER, SSP-GE

Pétition des membres de l'UNIGE

La pandémie actuelle bouleverse singulièrement nos vies et notre travail. Il est urgent de prendre la mesure des perturbations sans précédent engendrées par cette crise sanitaire. À l’UNIGE, nous, membres du corps intermédiaire (auxiliaires, assistant·es, doctorant·es, post-doctorant·es, maître-assistant·es, MER, chargé·es de cours, chargé·es d’enseignement, collaborateur·ices de recherche) sommes touché·es de près par la crise sanitaire. L’injonction du rectorat de privilégier l’enseignement à distance dans un souci de continuité pédagogique ne tient pas compte des réalités vécues par le corps intermédiaire – surcharge de travail due à l’enseignement à distance, conditions matérielles précaires pour travailler à domicile, enfants à charge, proches malades – sont autant d’éléments qui nous empêchent de mener nos recherches sereinement. Pourtant, nos contrats à durée déterminée, déjà très courts en temps normal, continuent de courir. Le temps de recherche perdu ne se rattrapera pas.

Nous sommes entravé·es dans nos parcours académiques et personnels de plusieurs manières. Que nous soyons isolé·es, en colocation, en famille, c’est tout notre quotidien qui se trouve perturbé : la fermeture des crèches, l’école à domicile, l’angoisse pour soi et ses proches, les soins aux autres, la fatigue, la surcharge de travail, l’état dépressif, la maladie du COVID-19.... S’ajoutent à cela les difficultés frappant nos collègues en fin de contrat ou ayant besoin d’un renouvellement de leur titre de séjour ou de leur permis de travail lorsque bénéficiant d’un permis frontalier. Nos conditions matérielles ne nous permettent également pas d’avancer dans nos recherches comme nous le souhaiterions : le manque d’espace de travail à la maison, nos connexions internet défaillantes, l’impossibilité d’accéder aux infrastructures (fermeture des bibliothèques et des laboratoires) et d’accéder aux données (archives, entretiens,…) ralentissent considérablement notre travail de chercheur·euses. Qui plus est, l’impossibilité de nous rendre sur les terrains de recherche en Suisse ou à l’étranger (report, annulation), ou de participer à des congrès scientifiques et d’échanger avec nos collègues signifie parfois un coup d’arrêt brutal à nos recherches. La multiplicité de nos situations reflète la diversité des manières de faire de la recherche à l’UNIGE et aucun·e n’est épargné·e par la situation, quel que soit le domaine de recherche.

Il est impératif de prendre en compte le tournant parfois dramatique qu’ont pris nos vies en temps de pandémie. Nous sommes tous et toutes impacté·es, d’une manière ou d’une autre, à des degrés divers, par la situation exceptionnelle malgré la réorganisation de nos tâches, ainsi que toute notre inventivité et notre volonté de faire face à la pandémie. Par conséquent, nous réclamons :

  • la prolongation automatique de tous les contrats à durée déterminée à raison du temps qu’aura duré la crise,
  • que cette prolongation soit mise en place rapidement afin de réduire l’anxiété provoquée par l’incertitude dans laquelle se trouve un grand nombre d’entre nous,
  • que le rectorat utilise sa force politique auprès du FNS et des fonds privés afin de garantir le prolongement des contrats pour tous et toutes.

OUI à la prolongation de tous les contrats d’enseignement et de recherche à durée déterminée!

OUI à l’égalité de traitement pour tous·tes les collaborateur·rices du corps intermédiaire de l’UNIGE qu’ils-elles soient sous contrat DIP, sur fond FNS ou sous d’autres fonds et bourses!

AGRASS (Association de l’Université de Genève pour la Relève Académique de la faculté des Sciences de la Société)
ACIL (Association du Corps Intermédiaire des Lettres)
ACERSE (Association du corps des Collaborateurs de l’Enseignement et de la Recherche des Sciences de l’Éducation)
ACCORDER (Association Commune du CORps Des collaborateur·ices de l'Enseignement et de la Recherche)
SSP-GE (Syndicat de services publics – Groupe UNIGE)

Pétition au format pdf

Petition in English

Downloads
22.04.2020 Pétition COVID CDD corps intermédiaire UNIGE PDF (118 kB)

Les champs marqués d`une * sont obligatoires