Pétition : Non à la baisse des salaires aux HUG!

photo Eric Roset

Avec Score, la plupart des salaires du personnel des HUG va diminuer. Les fonctions du personnel du département d’exploitation et les fonctions administratives seront principalement touchées. Le personnel soignant sera aussi perdant en raison de la disparition des indemnités.

Suppression de l’indemnité spécifique EPM

L’instauration de cette indemnité a été négociée entre les syndicats et le Conseil d’Etat et fait partie de l’accord signé le 24 avril 1991 pour le personnel des HUG.

Voici les montants mensuels au prorata du taux d’activité qui seront supprimés :

  • Fr. 226.70 pour les fonctions situées entre les classes 4 à 8 / Fr. 170.05 pour les fonctions situées entre les classes 9 à 11 / Fr. 113.35 pour les fonctions situées entre les classes 12 à 15

Forte diminution de l’indemnité pour le travail de nuit et week-end

Cette indemnité a été négociée par les syndicats il y a de nombreuses années. Elle compense modestement le travail de nuit, nuisible pour la santé, et le travail du soir et week-end, nuisible à la vie sociale et familiale. Actuellement elle est à fr. 7.55 par heure. Elle va fortement être réduite : 7 fr. pour le travail de nuit, 2 fr. pour le travail du samedi et 4 fr. pour le travail du dimanche.

Suppression de l’indemnité pour inconvénient de service

Cette indemnité a été introduite pour compenser le caractère particulièrement pénible du travail en gériatrie qui demande une résistance physique et psychologique très grande.

Suppression de l’indemnité pour inconvénient de fonction

L’instauration de cette indemnité, créée dans les années 90, a pour but de récompenser la disponibilité du personnel à changer de service à tout moment, comme le fait le personnel soignant travaillant dans le pool de remplacement. Elle compense aussi un travail particulièrement pénible.

Suppression de toutes les indemnités

Les autres indemnités seront également supprimées : inconvénient de service en milieu carcéral, connaissances linguistiques, double formation, hélicoptère, travaux spéciaux, etc.

Par contre, le Conseil d’Etat garde l’indemnité de 36’000 fr. par année donnée aux chefs de départements médicaux.

C’est pourquoi, nous, travailleuses et travailleurs des HUG, personnes concernées ou solidaires, demandons par cette pétition que :

  • L’indemnité EPM, pour inconvénient de service, pour inconvénient de fonction et l’ensemble des indemnités du personnel travaillant aux HUG ne soient pas supprimées ;
  • Les indemnités pour le travail de nuit, week-end et jours fériés ne soient pas diminuées ;
  • Les salaires des fonctions administratives et des fonctions du département d’exploitation ne soient pas diminués.

→ Vous pouvez signer cette pétition au moyen du formulaire électronique, ou en téléchargeant la version PDF en bas de page.
→ Les feuilles de signatures sont à renvoyer dès que possible au SSP Région Genève (SSP/VPOD - 6, rue des Terreaux du Temple - 1201 Genève)

Downloads
09.12.2019 Pétition : Non à la baisse des salaires aux HUG! PDF (173 kB)
  • A l'intention du Conseil d'Etat genevois

Les champs marqués d`une * sont obligatoires