Pétition: sauvons l'Ecole de parents, stop au démantèlement!

L’Ecole de Parents du Cycle d’Orientation, institution historique du DIP, créée en 1966 sous le second mandat d’André Chavanne, est aujourd’hui en danger. Alors qu’elle assure une prestation publique essentielle, le DIP s’emploie, depuis quelques années, à la faire mourir à petit feu.

Depuis son instauration, l’Ecole de Parents permet aux parents d’élèves de l’école primaire et du cycle d’orientation de suivre gratuitement des cours en vue de mieux accompagner le parcours scolaire de leurs enfants. En effet, tous les parents n’ont pas la possibilité de suivre la scolarité de leurs enfants, faute pour nombre d’entre elles et eux d’avoir suivi une formation adaptée. Autrefois, l’Ecole de Parents offrait des cours dans toutes les matières enseignées au CO. Aujourd’hui, seuls les cours de français sont dispensés, et ceux-ci sont menacés de disparaître ! Chaque année, le personnel et les élèves de l’Ecole de parents constatent avec désarroi que l’offre des cours diminue, que les enseignantes partant à la retraite ou en congé ne sont pas remplacées (de 12 enseignantes en 2022, l’équipe est passée à 6 enseignantes en 2023 pour tout le canton)… Cette politique de la peau de chagrin menée depuis 2018 au moins a déjà failli mener à une fermeture définitive de l’Ecole de Parents. Une lutte syndicale menée en 2019 avait alors permis d’éviter cela. Quatre ans plus tard, cependant, l’Ecole de Parents reste dans le viseur du DIP comme une institution dont il s’agirait de se débarrasser (notamment par voie d’externalisation), tout cela pour effectuer quelques économies de bouts de chandelles.

Depuis 2022, le Syndicat SSP, soutenus par de nombreuses organisations politiques, syndicales et associatives a interpellé à plusieurs reprises le Conseil d’Etat ainsi que la Direction générale de l’Enseignement obligatoire, afin de faire valoir la nécessité de conserver cette institution phare d’un DIP pour qui l’éducation populaire était autrefois une priorité. Dans le contexte actuel qui voit l’augmentation de la précarité au sein des familles et l’augmentation d’élèves et de parents allophones fuyant les diverses crises, la nécessité de sauver cette institution et de la doter de suffisamment de moyens et de personnel pour accomplir sa mission est d’autant plus criante. L’Ecole de Parents est déterminée à poursuivre sa mission essentielle ! Soutenez-la en signant cette pétition ! (version imprimée téléchargeable ci-dessous ou version en ligne disponible ici)

Nous demandons :

  • Le remplacement des enseignantes partant à la retraite, démissionnant ou en congé par une politique d’engagement de nouveaux-elles employé-e-s ;
  • Une dotation en personnel permettant de maintenir et étoffer le catalogue des cours ;
  • Le rétablissement des cours récemment supprimés (français conversation, français écrit, perfectionnement B1, français découverte, alphabétisation 3) ;
  • La reconnaissance de l’Ecole de Parents comme un service du DIP faisant partie intégrante de sa mission, à préserver et développer ;
  • En vue de réaliser les points susmentionnés, le déblocage d’un budget spécifique.

Downloads
21.08.2023 Sauvons l'Ecole de parents, stop au démantèlement ! PDF (250,5 kB)
Downloads
28.08.2023 Communiqué de presse: Ecole de parents 2023 PDF (235,2 kB)