Il est temps de reconnaître concrètement l’engagement extraordinaire du personnel de la santé pendant la pandémie !

de: Communiqué SSP Secteur Santé Genève

L’engagement du personnel de la santé a été considérable pendant la crise sanitaire. Alors que le Canton de Fribourg a décidé d’octroyer une prime Covid-19 au personnel de la fonction publique au front pendant le pic de la pandémie, le canton de Genève reste à la traîne. Le SSP Secteur Santé demande depuis avril déjà l’octroi d’une compensation concrète, ainsi qu’une revalorisation des salaires des métiers des soins et d’entretien.

Le personnel des HUG, des EMS et de IMAD a fait preuve d’un engagement exemplaire face à une crise sans précédent. L’investissement des infirmiers/ères, assistants/tes en soins et santé communautaire, aide-soignants/es, agents/es du service propreté et hygiène, brancardiers/ères, personnel de cuisine, livreurs/euses de repas à domicile, personnel administratif et technique, etc. a été considérable pendant la pandémie de Covid-19. Malgré une pénurie de matériel de protection – particulièrement dans les EMS -, un déficit d’information, des horaires de travail bouleversés, une organisation familiale chamboulée, ce personnel a su faire face à cette situation de crise inédite avec dévouement et professionnalisme.

Il est temps de reconnaître cet investissement. Le SSP Secteur Santé réitère sa demande d’une compensation concrète sous forme de prime pour celles et ceux que l’on a appelé.e.s « les héroïnes et les héros du Covid ». A ce stade, le canton de Fribourg s’est montré davantage entreprenant et reconnaissant que celui de Genève en débloquant vendredi dernier 1 million de francs pour une prime au personnel de l’Etat engagé au front durant la période de pandémie.

Le SSP Secteur Santé rappelle en outre que depuis des années, le personnel des métiers des soins et d’entretien attend une revalorisation des salaires et une vraie reconnaissance de l’évolution des formations, des compétences et des responsabilités. Une pétition en ce sens, intitulée « Pour une valorisation des salaires des métiers des soins et d’entretien », a été initiée fin juin par les syndicats SIT et SSP et peut être signée en ligne*.

Enfin, le SSP Secteur Santé rappelle le besoin d’engager davantage de personnel soignant aux HUG, dans les EMS et à IMAD. Il en va de la nécessité d’améliorer les conditions de travail de ces soignant.e.s tant applaudi.e.s il y a encore peu et de la qualité des soins et des prestations à la population.

* Pétition en ligne : https://geneve.ssp-vpod.ch/valorisation