CPEG: Exigeons le retour de l’âge pivot à 64 ans!

Photo Valdemar Verissimo

Pétition à l'attention du comité de la CPEG, du Conseil d'Etat, du Grand Conseil.

Réunies en Assemblée générale le 12 mars dernier, les femmes employées de la fonction publique et du secteur subventionné affiliées à la CPEG, ainsi que les hommes solidaires, exigent le retour de l’âge pivot à 64 ans.

Nous savons que le système des trois piliers tel que nous le connaissons en Suisse est injuste et antisocial mais il l’est d’autant plus pour les femmes. Il fait perdurer, à la retraite, les injustices rencontrées lors de la vie active. Professions dites féminines moins valorisées, salaires plus bas, temps partiels imposés, carrières prétéritées par les congés maternité et les temps partiels: autant de discriminations qui impactent négativement le salaire différé des femmes.

Alors que l’on serait en droit d’attendre d’une caisse publique qu’elle palie un tant soit peu à ces inégalités, le passage de l’âge pivot de 64 à 65 ans détériore encore les conditions de retraite des salariées en leur imposant de travailler une année de plus que l’âge prévu par l’AVS pour avoir droit à une rente pleine!

A plusieurs reprises, les citoyennes et citoyens de ce pays ont exprimé, par leur vote, la volonté de ne pas augmenter l’âge de la retraite des femmes, notamment parce que tant qu’une réelle égalité n’est pas réalisée en matière de salaire, de carrière, de niveau de retraite, de partage des tâches, il n’est pas question pour les femmes d’accepter de travailler une année de plus.

Les femmes se sont battues pour préserver leur droit à la retraite à 64 ans! Il est inacceptable aujourd’hui de devoir payer pour en profiter!

Or, c’est exactement ce à quoi nous contraint la mesure prise par le comité de la CPEG en 2017: elle vole aux femmes leur droit à une retraite correcte à 64 ans, puisque pour partir à cet âge-là, il faut accepter une diminution de rente d’environ 5%. Cela signifie aussi que les plus bas salaires sont une fois de plus prétérités: certaines personnes ne peuvent tout simplement pas vivre avec une retraite amputée de 5% chaque mois et sont obligées de renoncer à leur retraite à 64 ans.

Les Genevois et Genevoises ayant décidé de recapitaliser la CPEG le 19 mai, le premier vote des mesuresstructurelles doit être retiré.

Assez des inégalités! Assez des discriminations! Assez du vol de notre épargne par ce système abusif!

Les sousigné-e-s exigent sans délai le retour à un âge pivot à 64 ans


Signez en ligne (formulaire ci-dessous) ou téléchargez la feuille de pétition.

A retourner jusqu’au 14 juin 2019 à:
Cartel intersyndical du personnel de l’Etat et du secteur subventionné - CP 5434 - 1211 Genève 11

ou à remettre au plus tard le 17 juin à vos syndicats.

Pétition à l’attention du comité de la CPEG

Downloads
27.05.2019 Pétition pour le retour de l’âge pivot à 64 ans PDF (392 kB)

Les champs marqués d’une * sont obligatoires