Stop TiSA !

Non à la dictature des multinationales! Négocié dans le plus grand secret, l'accord TiSA met en danger tous les services publics.

Un groupe de 23 Etats négocie à huis clos un nouvel «accord commercial» (TiSA: Trade in Services Agreement ou ACS: Accord sur le commerce des services).

Selon cet accord, toutes les prestations de service, les prestations publiques de base ainsi que l’ensemble des services publics devraient être déréglementés: distribution de l’eau, système de santé, services sociaux, prestations de la poste, télécommunications, approvisionnement en énergie, assurances sociales.

Ce groupe d’Etats porte le nom absurde de «Really Good Friends of Services» (ou: les vrais bons amis des services). Il comprend, en premier lieu, les riches pays industrialisés du Nord, notamment les Etats-Unis, le Canada,l’Australie, le Japon, l’Union européenne ainsi que la Suisse. Les négociations se déroulent à Genève. L’intention des ces «amis» est avant tout de défendre les intérêts économiques de leurs grands groupes d’entreprises.

Plus d'informations dans le dépliant ci-dessous et sur le site http://tisa-vpod.ch .

Documents

Downloads
27.11.2016 TiSA Dépliant SSP 2016 PDF (623 kB)