Signez le référendum contre Prévoyance Vieillesse 2020

Contre la hausse de l’âge de la retraite et la baisse des rentes!

Une coalition d'organisations syndicales, de mouvements associatifs et de partis politiques a lancé le référendum contre la Loi fédérale sur la réforme de la prévoyance vieillesse 2020 (PV 2020), adoptée par les Chambres fédérales le 18 mars dernier. Nous vous appelons à signer et faire signer ce référendum. PV 2020 est un projet inacceptable pour les raisons suivantes:

1. Hausse de l'âge de la retraite des femmes

Sous prétexte d'égalité, ouvrières, caissières et secrétaires – souvent déjà usées par des décennies d'exploitation – devraient trimer une année de plus, au seul profit du patronat. Celles qui ne pourraient pas le faire subiraient une baisse – à vie! – de leur rente AVS.

Deuxièmement, en obligeant des dizaines de milliers de femmes à rester sur le marché du travail – alors que nous sommes déjà les champions du monde de la durée du travail! –, la hausse de l'âge de la retraite stimulerait le chômage.

Enfin, pour les milieux patronaux, cette mesure n'est qu'une étape. Leur objectif, c'est les 67 ans pour toutes et tous. Même les représentant-e-s des partis bourgeois qui soutiennent PV 2020 l'annoncent déjà publiquement!

2. Pas un centime pour les retraité-e-s actuel-le-s

Les bénéficiaires d'une rente AVS sont près de 2,3 millions. Avec PV 2020, ils et elles ne toucheraient pas un centime de plus!

Au vu de l'explosion sans fin des primes maladie, ce blocage des rentes se traduirait par la baisse de leur revenu. Elle serait accentuée par la hausse de la TVA, l'impôt le plus antisocial, également prévue par PV 2020.

Résultat des courses: les retraité-e-s devraient se serrer encore davantage la ceinture pour joindre les deux bouts et un nombre croissant d'entre eux quémander les prestations complémentaires pour survivre.

3. Salarié-e-s à la caisse, banques et assurances à la fête

Le conseiller fédéral Alain Berset et ses acolytes prétendent que PV 2020 garantirait le maintien global du niveau des rentes. Cela relève de l'enfumage!

Pour les femmes, un tel objectif serait une chimère. Elles reçoivent, en moyenne, une rente AVS de 2000 francs. Le relèvement à 65 ans de l'âge de la retraite les priverait dès lors de 24 000 francs. Avec le supplément de 70 francs par mois prévu par PV 2020, elles toucheraient 840 francs de plus par année. Il faudrait donc qu'elles vivent jusqu'à 94 ans pour récupérer la perte due à l'augmentation de l'âge de la retraite…

Quant à l'évolution des rentes du 2e pilier, toute projection à 20 ou 30 ans est aléatoire. Nous ne sommes ainsi pas à l'abri de nouvelles diminutions du taux d'intérêt crédité sur les avoirs de vieillesse, qui influence de manière décisive le montant des rentes. Rappelons qu'il a été divisé par 4 ces quinze dernières années! La hausse des cotisations dans le 2e pilier risque ainsi d'avoir pour seul effet la diminution du salaire net des travailleurs et travailleuses concerné-e-s (une caissière de 39 ans avec un salaire brut de 2100 francs paierait 50 francs de plus par mois, d'où une perte annuelle de 600 francs!). En revanche, banques et assurances en profiteraient pour accroître les bénéfices réalisés sur notre dos.

Bref, PV 2020 est bel et bien un projet profondément antisocial. Il faut donc en empêcher l'entrée en vigueur. Signez et faites signer le référendum!

Feuilles référendaires à télécharger

Downloads
31.03.2017 Référendum PV2020 : carte-réponse 5 signatures PDF (960 kB)
Downloads
31.03.2017 Référendum PV2020 : liste A4 10 signatures PDF (197 kB)