Votation du 24 septembre: 2 x NON à Prévoyance vieillesse 2020

Photo Eric Roset

La hausse de l’âge de la retraite des femmes et la baisse du taux de conversion sont au cœur de la réforme de la prévoyance vieillesse (PV 2020). Le but : imposer un allongement de la durée du travail et une baisse des rentes. Les compensations n’adouciront pas cette régression sociale.

Âge de la retraite à la hausse

Sous prétexte d’égalité, et cela alors qu’elles gagnent en moyenne 18 % de moins que les hommes, les femmes devraient travailler

une année de plus... au profit de leur patron et au détriment de leur santé! Imposer à des travailleuses souvent épuisées de travailler une année de plus est inacceptable... et dangereux, puisque la retraite à 65 ans pour les femmes prépare le passage à 67 ans pour toutes et tous.

Rentes du 2e pilier à la baisse

PV 2020 réduit le taux de conversion dans le 2e pilier. Cotiser davantage, alors qu’une partie des retraité·e·s touchera des rentes réduites, n’est pas tolérable. Le 2e pilier n’est plus sûr : globalement, les rentes sont en baisse alors que les bénéfices des assureurs sont en hausse : depuis 2009, ils ont encaissé 4,5 milliards de francs !

Rien pour les retraités actuels

PV 2020 n’apporterait aucune amélioration aux retraité·e·s actuels, soit près de 2,3 millions de personnes. Au contraire : avec la hausse de la TVA, leur pouvoir d’achat diminuerait.

Site: http://touchepasamaretraite.ch

Pour soutenir la campagne: CCP 17-9658-7, toute contribution bienvenue

Dépliant à télécharger

Downloads
14.08.2017 Dépliant 4 pages : 2 x NON à Prévoyance vieillesse 2020 PDF (393 kB)

PV2020: un cadeau empoisonné... à refuser! Votons 2xNON le 24 septembre!

Une vidéo explicative pour comprendre pourquoi voter 2xNON à la réforme des retraites PV2020 soumise au vote le 24 septembre prochain.

Judith, aide-soignante, 63 ans

«Cela fait 38 ans que je me casse le dos en travaillant et c’est encore moi qui fais les courses et le ménage. Je n’en peux déjà plus, et on voudrait me faire travailler une année de plus? Hors de question!»

Judith

Qemajl, ex-maçon, 56 ans

«On paie déjà un saladier pour le 2e pilier et la seule chose dont on est sûr, c’est qu’on aura toujours moins à la retraite. Il faut arrêter avec ce système, NON à PV 2020!»

Qemajl

Danielle, 62 ans, assistante en pharmacie

«La retraite à 64 ans est la seule compensation que nous avons dans une vie professionnelle où nous sommes toujours largement discriminées. Alors l’égalité oui, mais qu’on nous paie d’abord le même salaire que les hommes!»

Danielle

Elena, serveuse, 37 ans

«Passé la cinquantaine, les travailleuses sont jetées comme des Kleenex et n’ont aucune chance de retrouver un emploi. Relever l’âge de la retraite est absurde. Je voterai NON à PV 2020.»

Elena